Couture

Sweat bébé : la nouveauté PMHC !

Grande nouveauté à l’atelier PMHC : la réalisation d’un sweat pour bébé (taille 3-6mois).

La voilà la création totalement inattendue ! Ce petit sweat m’a été inspiré par la grossesse de ma meilleure amie. Bon d’accord en fait j’y ai toujours un peu pensé. L’idée de réaliser des vêtements a toujours gardé une petite place dans ma tête. Comme rangé dans un casier « pour plus tard », j’ai finalement décidé de l’ouvrir en avance. Et puis, petit coup de pouce du destin, j’obtiens ce patron gratuitement grâce au merveilleux site Ikatee. Spécialisée dans la mode enfantine, la créatrice du site propose des patrons pour filles et garçons de 0 à 8ans tous plus cool les uns que les autres ! De quoi habiller bébé de la tête aux pieds… Certains parleront de stratégie réussie de ciblage  publicitaire sur Facebook, whatever !

Du coup, je me suis lancée ! BADABOUM ! Je télécharge le patron : un petit bloc de feuilles A4 qui ne ressemble pas à grand chose en son état mais qui prend tout son sens une fois assemblé, dans le bon ordre de préférence ;-). J’assemble en suivant les repères et le modèle (c’est plus sûr). Je scotche le tout proprement puis je découpe. Et voilà que je me retrouve avec un sweat en pièces de papier détachées. Ça prend finalement forme dans mon esprit !

Patron découpé

Patron découpé

Une fois le patron assemblé et découpé, place au tutoriel ! En pleine âge d’or de Youtube, je me surprends toujours à n’utiliser que des tutoriels écris ou photos… Ce que je trouve d’ailleurs réellement étrange, presque autant que la manière dont j’ai finalement appris à coudre (en lisant le manuel d’utilisation de ma machine Singer). J’ai donc reproduis mes différentes pièces de papier sur mon tissu Minkee. Place ensuite à l’assemblage des différentes parties dans l’ordre conseillé par le tuto (c’est important d’être discipliné dans ces moment-là!). Si je devais donner UNE partie plus difficile à réaliser que les autres je dirais que ce sont les poches… Mais je ne peux pas vraiment le savoir car elles ont été en grande partie montées par ma mère (oui je sais, à mon âge….).

Du coup, je vais plutôt dire qu’il s’agit des revers de manches ! Et oui, un bébé ça a de toouuuuuut petits poignets, et par conséquent la tâche se complique sérieusement lorsqu’il faut coudre le revers pour être sûr que le pli tienne et que la manche ne se déroule pas. Mais j’ai réussi ! J’ai été patiente, j’ai fais confiance à l’élasticité du tissu et à l’efficacité de mon aiguille spéciale Jersey (enfin celle de Maman)  et hop voilà le résultat :-).

Revers manche

Revers manche

PS : je me suis épargnée une difficulté supplémentaire en remplaçant les boutons classiques par des boutons pressions, ne me sentant pas encore prête pour la réalisation de boutonnières à la machine… (courageuse, mais pas téméraire!) Pour se faire, n’ayant qu’une pince Prym et un budget assez limité, j’ai farfouillé longuement pour trouver un système d’adaptateur me permettant de poser ces boutons pression Kam à l’air de ma pince Prym. Petite merveille dénichée chez De Fil en Etoile pour la coquette somme de 2,99€ !

Boutons pression

Boutons pression

Bien sûr le rendu final est loin d’être parfait : l’arrondi des poches mériterait d’être plus précis, les coutures pourraient être plus droites et les raccords devraient être… raccordés tout simplement ! AH AH AH Mais ce n’est pas le plus important… c’est le tout premier que je réalise et il a été fait avec Amour 🙂 Du coup je me dis que ce ne sera sûrement pas le dernier et que je vais peut-être même me mettre à réaliser des vêtements pour les grands enfants comme moi… 🙂 Restez connecté(e)s, on ne sait jamais !

*******

Matériel utilisé :

Tissu sweat pingouin – Rascol

Boutons pression KAM noir – Rascol (posés à l’aide de ma pince Prym grâce à l’adaptateur déniché chez De Fil en Etoiles)

Biais noir – Rascol

Et bien sûr : Ciseaux de couture, Règle 1m plate, Craie, Fil noir et Machine à coudre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply